Guide complet de CFD tradingcfd formation

 

Le CFD trading devient chaque jour de plus en plus populaire. Mais comment fonctionne-t-il exactement et quels sont ses avantages et ses inconvénients? Nous répondons à toutes vos questions liées à la au trading de contrat de différence dans ce guide de CFD training complet.

Un Contrat De Différence (CFD) se réalise en calculant la différence entre la valeur d’un actif lors de la saisie d’une opération et sa valeur au moment du contrat. Le commerçant ne possède pas réellement l’actif. En fait, le CFD reflète les fluctuations de prix de l’actif. En fonction de la position prise, le trader obtiendra un bénéfice lorsque le prix de l’actif augmentera ou subira une perte si le prix baisse au moment du contrat. Les contrats de différence sont toujours réglés en espèces plutôt que comme actifs tangibles.

Le CFD trading nécessite deux parties, un acheteur et un vendeur. Le contrat stipule que le vendeur paye la différence réalisée au moment du contrat si le prix de l’actif augmente. D’autre part, si le prix baisse, l’acheteur paiera la différence. En tant qu’un des moyens de plus en plus populaires pour le trading d’instruments financiers, les CFD offrent un certain nombre d’avantages qui seront abordés plus tard.

Exemple détaillé montrant comment fonctionnent les Contrats De Différence

Termes importants que vous devriez connaître

– Ask price – C’est le prix indiqué par le vendeur (prix vendeur).

– Bid price – C’est le prix qu’un acheteur est prêt à payer pour un actif (prix acheteur).

Le prix vendeur et le prix acheteur sont tous les deux indiqués lors d’un contrat. Le bid price est toujours le plus faible des deux.

– Spread – C’est la différence entre le prix vendeur et le prix acheteur.

– Margin – Il s’agit du montant que vous devez investir lors de la transaction. Il est calculé en pourcentage de la valeur actuelle de l’actif sous-jacent
sur lequel vous voulez négocier.

Passons à l’exemple.cfd ffvl

Supposons que vous souhaitez négocier une action qui a un prix vendeur de 33,46 $ et décidez d’acheter 100 actions. L’investissement total requis sera de 3346 $.

Si vous négociez par l’intermédiaire d’un broker traditionnel offrant une marge de 50%, le montant que vous devriez investir serait de 1673 $. En revanche, les brokers CFD offrent des marges pouvant atteindre 5%. Cela veut dire que pour cet opération, vous devriez investir 167,30 $.

En supposant que le prix acheteur pour la même action soit de 33,50 $, le spread sera de 0,04 $. La position que vous prenez à l’entrée affichera sera perte égale au spread. Par conséquent, l’action doit augmenter d’au moins 4 centimes pour être au seuil de rentabilité.

En supposant que le cours des actions continue d’augmenter et atteint un prix acheteur de 33,96 $, vous pouvez maintenant le vendre pour un profit de 50 $.

Cela signifie que vous pouvez obtenir un retour potentiel de 1,49%. Cependant, il est plus réaliste de supposer que le spread donné par le broker CFD est susceptible d’être supérieure au spread réel coté sur les marchés boursiers. Par conséquent, plutôt que 33,96 $, le prix acheteur pourrait être de 33,94 $. Si vous vendez à ce prix, vous allez quand même faire un bénéfice de 48 $. Avec un calcul utilisant votre investissement de 167.30 $, cela veut dire que vous avez gagné un retour de 26,89%.

En supposant toujours que le spread entre les ce qui est indiqué par le broker CFD et les marchés boursiers réels, le broker pourrait demander un prix un peu plus élevé, disons 33.48 $. Même dans ce cas, vous allez faire un profit de votre opération si elle réussit.

Alors, pourquoi le broker CFD indique-t-il un prix vendeur légèrement supérieur et un prix acheteur légèrement inférieur à ce qui est indiqué sur le marché boursier?

De nombreux brokers CFD gagnent de l’argent en faisant en sorte que le trader paie le montant du spread. Les petites différences entre le prix vendeur et le prix acheteur sont censés leur permettre de minimiser les pertes sur les opérations.

Avantages des opérations avec CFDs

ffvl cfdLes brokers CFD offrent un effet de levier plus important

L’effet de levier est la somme d’argent que le broker vous prête afin de conclure une opération. C’est le contraire de la marge qui est le montant minimum que le broker exige que vous investissiez avant d’entrer dans une opération. En utilisant notre exemple ci-dessus, puisque l’achat de 100 actions nécessite une dépense en capital de 3346 $, avec une marge de 5%, vous investirez 167,30 $ et le broker vous «prête» les 3178,70 $ restants.

Une marge inférieure signifie que vous pouvez «emprunter» plus d’argent sur une opération et moins risquer votre propre argent. Cela augmente le potentiel de profit par opération. D’un autre côté, un effet de levier plus élevé peut également augmenter vos pertes.

Accédez facilement aux marchés mondiaux à partir de n’importe où

Les opérations CFD vous donnent accès à des instruments financiers parmi lesquels des actions, des trésoreries, des devises, des CFD sectoriels, des indices et des matières premières. Les brokers CFD en ligne vous donnent accès à tous les principaux marchés à travers le monde. Tant que le marché spécifique est ouvert, vous pourrez y accéder via la plate-forme du broker.

Pas de règles de vente à découvert

Beaucoup de marchés financiers ont des règles de vente à découvert qui sont défavorables au trader. Par exemple, cela pourrait vous exposer à une marge différente (qui nécessite plus de dépenses en capital de votre part) ou même exiger que vous empruntiez initialement l’instrument.
Ces règles sont faites pour décourager les traders d’être à découvert. En général, les CFDs n’imposent pas de telles règles, ce qui vous permet de protéger vos bénéfices ou minimiser les pertes sur une opération.

Types de commandes faciles pour les traders

Le type de commande fourni par votre broker permettra de déterminer à quel point vous pouvez de gérer les risques. Les brokers CFD modernes offrent les mêmes types de commandes que celles fournis par votre broker classique. Parmi lesquels les arrêts et les limites. Certains brokers fourniront également des arrêts garantis pour un certain frais.
Il est toutefois recommandé de d’abord identifier les différents types de commandes fournis par un broker avant d’investir votre argent avec eux.

Peu ou pas de frais

Les honoraires et les commissions peuvent facilement déteindre sur vos gains. Les marchés CFD sont structurés de manière à ce que les brokers gagnent des revenus en faisant en sorte que les traders paient le montant du spread. De cette manière, votre broker est peu susceptible de vous facturer des commissions ou des fraudes sur les transactions effectuées.

Vous n’êtes pas restreint au trading de jour uniquement

Avec les CFDs le trading de jour est une option. Certains marchés exigeront que vous placiez un nombre maximal de transactions par jour ou même placer des plafonds sur le montant de capital que vous pouvez investir sur des opérations chaque jour. L’ouverture d’un compte de CFD trading nécessite en général un investissement minimum d’environ 1000 $, bien que cela dépend en grande partie de votre broker.

Les inconvénients du CFD trading

Vous payez le montant de spread

Les brokers CFD gagnent des revenus en faisant en sorte que les traders paient le montant du spread. Cela réduira vos gains sur vos opérations gagnantes et augmentera le montant de perte. Toutefois, le montant du spread facturé est généralement assez faible.

L’entrée et la sortie fréquentes d’opérations peut souvent être coûteux pour les traders puisque le montant du spread est payé sur chaque opération.

Le CFD trading n’est pas fortement réglementé

Certains marchés tels que le trading d’options binaires sont fortement réglementés en raison d’un nombre élevé de fraudes. Les opérations de CFD, d’autre part, ne sont pas très réglementées et les investisseurs sont prudents lorsqu’ils choisissent le broker avec lequel travailler. Une bonne façon de trouver un broker crédible est de vérifier leur réputation et leurs antécédents ainsi que les différentes fonctionnalités qu’ils offrent sur leur plate-forme.

FAQ sur le CFD trading

Les bénéfices de CFD sont-ils imposables?

cfd wiki

Oui, ils le sont. Le CFD trading signifie que vous souhaitez générer des profits. Dans des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie, les bénéfices gagnés sont traités comme des impôts sur les plus-values. Si le CFD trading est votre principale source de revenus, les bénéfices peuvent être traités comme un impôt sur le revenu. D’autre part, les pertes subies lors de CFD trading peuvent être utilisées pour compenser les gains réalisés. Étant donné que vous ne possédez pas réellement les actifs sous-jacents, les CFD sont exonérés du droit de timbre.

L’imposabilité de vos profits CFD dépend également de votre pays de résidence et de votre bénéfice annuel.
Il est conseillé de demander des conseils juridiques si vous ne savez pas.

Les CFD sont-ils exonérés?

L’achat et la vente de CFD ne nécessitent pas que vous payiez des taxes telles que le droit de timbre. C’est parce que vous ne possédez pas l’actif sous-jacent négocié. Toutefois, les bénéfices que vous gagnez sur l’opréation pourraient être sujets à une imposition à condition qu’ils atteignent un minimum spécifique tel que prévu par la loi.

Les CFD sont-ils sûrs?

Le CFD trading est considéré comme sûr. En revanche, il existe deux facteurs principaux qui détermineront si votre argent est en sécurité ou non.
En premier lieu, vérifiez que le broker avec lequel vous investissez est réglementé ou non. Par exemple, si vous négociez au Royaume-Uni, vérifiez que votre broker est réglementé par la Financial Conduct Authority (FCA) ou CySEC en Europe.

Ensuite, faites attention à votre approche au CFD trading. Comme avec tout marché financier, il est possible de perdre votre investissement. Une recherche approfondie et l’utilisation d’une bonne stratégie de trading vous permettront de minimiser les risques. Vous devriez également utiliser les outils fournis par le broker, comme les limites et les arrêts pour minimiser les pertes causées par les opérations.

Pouvez-vous négocier des CFD aux États-Unis?

À l’heure actuelle, le commerce des CFD n’est pas autorisé aux États-Unis. Les lois telles que la loi Dodd Frank imposent lourdement des restrictions sur la négociation d’instruments financiers hors bourse, y compris les CFD. De plus, les différentes opérations actuellement réglementées par la SEC et la CFTC n’offrent pas de CFD aux citoyens américains.

Les traders CFD gagnent-ils de l’argent?

Les Contrats De Différence permettent de générer d’énormes retours grâce à l’effet de levier.
Comme pour les autres marchés financiers, les gains sur le CFD trading dépend en grande partie de la façon dont vous pouvez spéculer sur le mouvement des prix de l’actif sous-jacent que vous négociez.
plateforme cfd

Les CFD ont-ils une date d’expiration?

La date d’expiration des CFDs dépend du type d’instrument que vous négociez. Elle peut être chaque fin de mois, chaque trimestre, etc. Elle est habituellement indiquée par votre broker. Les CFD communs qui ont des dates d’expiration incluent le pétrole, le gaz et le cuivre.
Si vous avez un compte ouvert à la date d’expiration, il passera au prochain cycle d’opération. D’autre part, la majorité des CFDs n’ont pas de date d’expiration car ils sont traités comme un produit cash. Cela vous permet de maintenir la position aussi longtemps que vous le souhaitez.

Comment les prix des CFDs sont-ils fixés ?

Les prix CFD sont conçus pour refléter ceux du marché sous-jacent pour un indice ou un actif particulier. Cependant, vous remarquerez que le prix d’offre et de demande pour un CFD varie d’un broker à l’autre à un moment précis. Ce prix est atteint après que les brokers fassent entrer en jeu une composante de «juste valeur» dans laquelle le prix est pondéré pour couvrir les anomalies présentes sur le marché sous-jacent.

La pondération s’effectue soit en imposant des frais de financement sur des positions à effet de levier, soit en facturant une commission à chaque transaction.

Comment les brokers CFD gagnent-ils de l’argent ?instrument financier cfd

La plupart des brokers de Contrats De Différence ne factureront pas de commissions ou de frais. Le principal moyen de générer des revenus est de faire en sorte que le trader paie le montant du spread. Il est intéressant de noter que, dans de nombreux cas, le montant du spread donné par le broker est légèrement plus élevé que ce qui est indiqué sur le marché sous-jacent.

 

Comment fonctionnent les CFDs?

Le Contrat De Différence est un dérivé financier décrit comme un contrat entre deux parties (acheteur et vendeur).
Le prix d’un CFD reflète le prix de l’actif sous-jacent négocié. En tant que tel, l’achat d’un CFD n’exige pas que vous possédiez l’actif sous-jacent.

Les CFD fonctionnent en permettant aux traders de spéculer sur les mouvements des prix des actifs sous-jacents et offrent donc des chances de faire des profits ou des pertes. Si l’acheteur prédit correctement les mouvements des prix, le vendeur doit payer la différence de prix au moment du contrat et vice versa.
Cette différence est obtenue en soustrayant le prix du CFD au moment de l’entrée sur l’opération et son prix à l’expiration du marché.

Les actions CFD sont-elles une arnaque ?
cfd definition

Les actions CFD sont légalement reconnues dans un certain nombre de pays, y compris le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Australie.
Cependant, en raison de leur nature non réglementée dans certaines régions, les fournisseurs de CFD frauduleux opèrent en ligne.
Il est donc conseillé de faire des recherches sur les différents brokers CFD avant d’investir votre argent.

Est-ce que le CFD trading est un jeu ?

Beaucoup de gens diraient que le CFD trading est une forme de jeu. Cependant, il existe un certain nombre de différences.
Bien que les opérations de jeu et de CFD soient étroitement réglementées dans de nombreux pays, les organismes qui réglementent ces industries sont généralement différents.

Avec le jeu, la seule perte que vous pouvez encourir est l’argent mis sur un pari.
Avec les pertes de CFD, vous pouvez excéder le montant que vous avez investi, surtout si vous n’utilisez pas l’effet de levier à bon escient.

Devrais-je négocier des CFDs?

L’opération de CFDs ouvre des opportunités pour générer d’énormes profits avec de petits investissements. Voici certaines raisons pour lesquelles vous devriez négocier des CFD:

1. Vous pouvez faire de gros profits sur une opération avec un petit investissement grâce à l’effet de levier.

2. Vous ne possédez pas l’actif sous-jacent, mais bon nombre des avantages que le propriétaire réel de l’actif obtient, comme l’ajustement des dividendes et des intérêts.

3. Les marchés CFD n’ont pas de nombreuses restrictions par rapport aux autres marchés financiers.

Cependant, le CFD trading requiert que vous compreniez bien les marchés financiers mondiaux.

Les cas dans lesquels vous ne devriez pas faire de CFD trading:

1. Vous êtes citoyen d’un pays où le CFD trading est interdit.

2. Vous n’avez aucune expérience ou connaissance préalable des instruments financiers de trading.

Que signifie CFD ?

CFD est un acronyme qui signifie Contrat De Différence.

Quand expirent les CFDs ?

La majorité des CFD n’expireront pas et vous pouvez tenir votre position aussi longtemps que vous le souhaitez. L’expiration d’un CFD dépend de l’actif sous-jacent que vous négociez. Par exemple, si vous négociez du cuivre, la période d’expiration est ed deux mois. La date d’expiration d’un CFD est en général donnée par votre broker.

Quand a été inventé inventé le CFD?

Les CFDs ont été inventés à Londres par Brian Keelan et Jon Wood dans les années 1990. Le principal objectif était de couvrir les traders et les fonds d’investissements de l’exposition aux actions de la London Stock Exchange.

Bilan du CFD trading

Les Contrats De Différence sont l’un des instruments financiers les plus populaires de nos jours. En tant que trader CFD, vous pouvez facilement accéder aux marchés financiers mondiaux et utiliser un effet de levier pour générer d’énormes profits en investissant un petit montant. Le CFD trading vous protège également de certains impôts comme le droit de timbre. Comme pour tout autre marché d’instruments financiers, les CFD trading comporte certains risques. Par exemple, une opération perdante qui utilisait un effet de levier élevé peut facilement entraîner une perte plus grande que le montant investi.

Globalement, le CFD trading peut être un bon moyen de gagner en spéculant sur les mouvements des prix. Cependant, il vous revient de faire les études de marché nécessaires et de construire une stratégie commerciale appropriée pour gagner de l’argent sur ce marché.

Merci de votre visite, et veuillez aussi regarder notre autre article sur les CFD.  »Top 5 Des Erreurs De CFD Trading A Eviter Pour Faire Des Profits »

cfd parapente

[wpaff_table id= »21″]

Sources:

https://moneyterms.co.uk/cfd/cfd-tax/

http://www.contracts-for-difference.com/course/taxes.html

http://www.contracts-for-difference.com/USA-restrictions.html

http://www.independentinvestor.com/cfd/how-cfds-are-priced

Click here to get this post in PDF